05 novembre 2010

Un 05 novembre 1905

Aujourd'hui, ici, c'est la journée des feux d'artifices et des feux de joie. Parce qu'en 1605, le 5 Novembre, un dénommé Guy Fawkes avait été découvert dans les sous-sols du Parliament Building, en train de garder poudres et explosifs. Bien que n'étant pas seul dans le complot pour faire sauter l'édifice, c'est son nom qui pour l'instant est connu de la postérité. Il y a quelques années encore, les semaines précédent le 5 Novembre, on voyait encore des gosses au coin des rues avec une effigie de Guy, faisant la collecte pour acheter... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 octobre 2010

The stone carvers

Pendant qu'Amanda nous régale avec un Canada francophone moderne (quoique je ne pense pas qu'ours, castors et baleines ne soient sensibles qu'au français), je me régalais en parallèle avec un livre à couverture rigide, bradé pour 1£ chez le bouquiniste du coin, qui raconte un Canada plus ancien, sur trois générations. Traduit en français par 'Les amants de pierre', il a le nom plus simple en anglais de 'The stone carvers', les tailleurs de pierre par Jane Urquhart. Bien que l'histoire soit principalement celle de Klara,... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 07:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
08 juillet 2010

Tailleur de pierre

Tailleur de pierre. Oui. C'est bien sa vocation. Mais gagner sa vie à l'ère des gratte-ciels, des tours d'Eiffel et ingénieux pont Millau en arrachant des éclats de roches pour libérer les formes enfouies dans marbres et granit n'est point chose facile. Même les tombes d'aujourd'hui se réduisent à 'un nom, une date' sur une petite plaque depuis qu'on incinère. Alors quand on lui offre un travail dans une église à rénover, il n'hésite pas. Pourtant ça le chagrine d'avoir à faire des têtes d'anges et de madones, lui qui ne... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 juillet 2010

Ballades Londoniennes (suite)

Depuis mes pauvres ouvrières d'allumettes, je me promène avec un autre œil parmi ces lieux que je devrais pourtant connaître et vos commentaires me donnent envie de vous en raconter plus sur le vieux Londres. Je dois avouer qu'en même temps c'est thérapeutique. Toujours divisée entre 'le village' et 'l'ici', je ne me suis jamais vraiment sentie 'at home' dans mon exil involontaire. Or, c'est ici que je vis, que je marche dans l'histoire de tant d'inconnus, partis à jamais dans l'oubli. Et pourtant, si les lieux... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 juin 2010

Les renards sont entrés dans Londres

Si les loups d'un certain Reggiani sont entrés dans Paris, Goupil a fait sont entrée dans Londres depuis belle lurette. Avec d'autres animaux qui s'acclimatent à la vie moderne, leurs habitudes changent en même temps que celles des hommes. Les mouettes font maintenant leurs emplettes sur les décharges publiques plus souvent que dans le sillage des chalutiers pigeons et étourneaux trouvent de plus en plus leur bonheur en ville; j'ai même vu un écureuil finir une boite de Mc Do dans un parc. Depuis quand les renards... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 juin 2010

Ballades Londoniennes - Whitechapel (suite)

  Après la découverte des traces de Cook et Booth dans mon quartier, j'ai pris conscience qu'en fait un petit tronçon de la future route Olympique est chargée d'une histoire connue internationalement: Jack l'éventreur, l'homme éléphant et moins connu peut-être une qui marque celles passant par la même institution hospitalière, Edith Cavell, héroïne de 14-18. Le quartier change a la vitesse grand V. Dans un an, plus où moins, le Royal London Hospital, où j'ai fait mes études avant qu'il ne devienne 'Royal' sera... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 mai 2010

Les années

On a dit d'elle: elle dérange, agace, fascine, ne cédant jamais aux sirènes du business qui domine tant les lois du marché littéraire. Une femme et un écrivain authentiques en somme. On a dit aussi: elle ne cache rien, se justifiant par un simple 'Ça s'est passé', même si elle a conscience de sa tendance à vouloir écrire des livres 'qui rendent le regard d'autrui insoutenable ...' C'est de ce paradoxe que jaillit son écriture, épurée de toute fioriture : le verbe éclate dans toute sa crudité. Non pour se singulariser ; mais ... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 mai 2010

Captain Cook

On ne peut pas tout retenir pour la grande histoire. L'histoire en fait ne s'écrit qu'après coup; quelquefois on le sait dans l'instant d'un ciel bleu de 11 Septembre ou d'assassinats qui changent le cours des politiques. Souvent il faut plus longtemps pour savoir si tel fait ou tel autre marquera le temps d'un arrêt souvenir significatif pour tel ou tel autre peuple. Restera-t-il quelque chose dans l'histoire du Royaume Uni de cette élection 2010: gauche, droite, gauche, droite depuis 67 ans, passerons-nous au centre?... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 mai 2010

Match Girls

Non, ce n'était pas des allumeuses, mais des ouvrières de l'usine d'allumette de l'ère Victorienne : sous-payées, sous-nourries, surexploitées, amendes couramment données par les employeurs pour des broutilles. Elles souffraient souvent de maux incurables dus au phosphore jaune beaucoup plus toxique que le phosphore rouge. La mâchoire de celles atteintes brillait d'un jaune luminescent dans le noir et la seule cure alors était l'excision des os atteints qui les laissaient défigurées et souvent de surcroit avec des... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 mars 2010

Exode rural...

Non, ce n'était pas des allumeuses, mais des ouvrières de l'usine d'allumette de l'ère Victorienne : sous-payées, sous-nourries, surexploitées, amendes couramment données par les employeurs pour des broutilles. Elles souffraient souvent de maux incurables dus au phosphore jaune beaucoup plus toxique que le phosphore rouge. La mâchoire de celles atteintes brillait d'un jaune luminescent dans le noir et la seule cure alors était l'excision des os atteints qui les laissaient défigurées et souvent de surcroit avec des infections... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :