04 novembre 2010

Quand les mots disent les maux…

Être conscient de ce que vit son corps, alors qu'on est pris par une colère, une angoisse, un grand désir, un ennui profond, un découragement, une excitation... Quand un sentiment prend naissance en soi, se demander comment et où il se traduit physiquement...Le plus souvent, on n’y prête pas attention .Mais parfois, oui, et c'est alors que ça devient intéressant : réaliser par exemple que cela se répercute dans la tête, dans l'épaule qui fait souffrir, dans le dos, dans l'estomac, dans le ventre... Et ce qui est ... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

05 juillet 2010

Charles Juliet

"Ceux qui pensent en fonction d'un savoir qu'ils ont tiré du monde extérieur... Et ceux qui pensent à l'aide d'une connaissance qu'ils puisent en eux-mêmes, connaissance qu'ils ont découverte pas à pas en se risquant sur le chemin qui les conduisait à leur source. La pire des solitudes, c'est être coupé de soi-même, c'est vivre dans l'ignorance de ce qui nous gouverne, c'est ne rien comprendre à ce que nous sommes. La plupart des hommes sont comme ça." Extrait (pris au hasard) du tome VI du Journal de Charles Juliet... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
15 juin 2010

"...et que demeurent vivantes les mémoires"

Ainsi concluait une conteuse que j'ai entendue un jour, raconter la légende d'Ys Je réfléchis à cette phrase: "...pour que demeurent vivantes nos mémoires"La mémoire de quoi? du passé qui nous a enchantés ou au contraire qui nous a blessés? de la leçon qu'on peut en retirer? (il faut savoir tirer les leçons du passé, dit-on...)Pourquoi est-il bon que nos mémoires demeurent vivantes? Y-a-il obligation ou intérêt à dire, à garder trace? Y-a-il un héritage, une expérience de vie à transmettre absolument ? Faut-il parler... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
11 avril 2010

Vivant et debout...

Carlos LiscanoEcrivain uruguayen (1949), condamné par le régime militaire, il passe treize ans en prison, où il est soumis à la torture.Libéré en 1985, il s'exile en Suède, puis revient à MontevideoC'est un écrivain qui écrit dans la "douleur" Je suis en train de lire "L'écrivain et l'autre" (Ed. Belfond 2010), texte qui tourne autour de son incapacité d'achever son dernier roman commencé... Il cherche son écriture, qui semble lui échapper tragiquement. C'est là une épreuve très douloureuse pour un écrivain, et... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
05 avril 2010

Et la colère, bordel ?

(A propos du troisième péché capital: la colère!) Ces poussées d’adrénaline soudain…Qui donnent le rouge aux joues, font grimacer le visage, crier avec des voix de stentors à faire reculer une armée entière…Cette colère qui nous donne envie de frapper quelqu’un, de piquer une crise pas piquée des vers, de dire une bonne fois pour toutes à ces salauds que… et que…Mais évidemment nous sommes des gens respectables, bien élevés, policés à souhait. Et que faisons-nous de notre colère? Nous la rentrons, l’enfouissons, l’ignorons, la... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
23 février 2010

Miroir, dis-moi que je suis la plus maigre...

A propos de la Gourmandise, deuxième péché capital...Il est étrange de constater que dans nos sociétés d’abondance, à l’heure où les supermarchés débordent de bouffe industrialisée, trop sucrée, trop salée, mais toute préparée, le souci de maigrir soit récurrent et gâche la vie de bien des femmes (et de bien des hommes, dans une moindre mesure). L’alternance des régimes et des périodes de relâche ou de craquage mène à une prise de poids dramatiquement vécue par ces femmes qui veulent à tout prix obéir aux canons de la beauté... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
16 février 2010

Ne rien faire ?

Petite réflexion sur les péchés capitaux. Aujourd'hui, place à "la Paresse"Le plaisir de ne rien faire est devenu suspect dans notre société occidentale, qui a coloré l’inaction de péché. Tous nous courons vers des objectifs aussi nombreux que variés et souvent mal définis. A tel point que nous ne savons plus nous arrêter. La paresse est dévalorisée, considérée comme méprisable, et donc rejetée dans une société où la moindre seconde doit être rentabilisée. Celui qui ne fait rien, est traité de fainéant. L’idée de... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 décembre 2009

Nostalgie

Les premiers flocons de neige ont fait leur apparition tant en France qu’en Belgique, transformant complètement le paysage en une nuit, mais rendant aussitôt les routes difficiles, ralentissant la circulation pour cause de verglas, conviant les voitures à des valses de patineuses malgré elles. Les températures sont descendues au dessous de zéro depuis déjà quelques jours, les saleuses sont entrées en action.L’hiver qui débutera officiellement au solstice d’hiver (le 21 décembre) semble s’installer déjà, décidé à... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :