30 avril 2010

Mort d'un jardinier

       C’est un livre singulier. Un récit à la deuxième personne, adressé à un homme, le jardinier, qui officie dans son jardin. C’est le premier roman de Lucien Suel, mais on pourrait dire aussi que c’est un long poème de 170 pages qui serpente entre les salades, les taupes, la rosée, la course des nuages, les aubépines, l’encens des souvenirs, les couleurs d’un soir…   Chaque chapitre , animé d’une phrase unique aérée de virgules et de points-virgules, commence par “Tu”: Tu sais…Tu marches…Tu... [Lire la suite]
Posté par Bruyere à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

28 avril 2010

Une histoire de fils, de questions et d'Amour

Fin janvier, j’ai eu une chance extraordinaire, ne lésinons pas sur les mots ! Dans ma petite ville d’Ardèche rhodanienne, qui compte 8221 habitants, nous avons accueilli Eric FOTTORINO. Qui est ce monsieur ? C’est tout à la fois le directeur de publication du journal le Monde et le président du directoire du groupe « La Vie-Le Monde » et un écrivain. C’est l’écrivain que nous avons eu la chance de rencontrer grâce à la ténacité des membres actifs de l’Université Populaire de Montélimar, des Cafés Littéraires de... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 avril 2010

Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi

Assez étonnant le titre du dernier livre de Katherine Pancol, faisant suite  aux «  Yeux jaunes des crocodiles » et à «  La valse lente des tortues »… C’est un best-seller qui narre les péripéties tantôt dramatiques, tantôt drôles d’une famille, de ses voisins, de ses amis et ennemis. Un mélange de gens comme vous et moi avec un petit plus, de gens un peu plus extraordinaires comme un bébé surdoué ou le petit-fils de la Reine d’Angleterre, une vieille clocharde dans Hyde Park et plein d’autres… ... [Lire la suite]
Posté par Amandannie à 08:30 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :
19 avril 2010

Lectures croisées

      Entre le moment où je pose les orteils au sol et celui où je les couche en éventail sous la couette, j’oscille entre différentes lectures. Tenter d’en faire l’inventaire sur une journée ordinaire ,  de celles que je vis actuellement, sera donc mon propos. Après le petit déjeuner, mais avant la douche, je feuillette messagerie et blogs favoris – cinq ou six – pour prendre l’humeur du jour. Je ne commente pas mais m’imprègne d’ici, de là, je finis toujours par L’autofictif, le blog d’Eric Chevillard, car... [Lire la suite]
Posté par Bruyere à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
16 avril 2010

Livres vagabonds

Depuis quelques années, à partir des Etats-Unis où il est né en 2001, le phénomène socio-littéraire du "cross-booking" s’est développé un peu partout en Europe. L’idée est de laisser dans un endroit public, des livres à la portée de leurs futurs lecteurs. Dans un café, sur un comptoir, dans une salle d'attente, sur l'étagère d'une boutique, dans la salle de réunion, dans le bus, dans un train, au pied d’une statue, au cinéma… tous ces lieux sont propices pour « relâcher » des ouvrages que, souvent, l’on a aimés, afin... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 avril 2010

Vivant et debout...

Carlos LiscanoEcrivain uruguayen (1949), condamné par le régime militaire, il passe treize ans en prison, où il est soumis à la torture.Libéré en 1985, il s'exile en Suède, puis revient à MontevideoC'est un écrivain qui écrit dans la "douleur" Je suis en train de lire "L'écrivain et l'autre" (Ed. Belfond 2010), texte qui tourne autour de son incapacité d'achever son dernier roman commencé... Il cherche son écriture, qui semble lui échapper tragiquement. C'est là une épreuve très douloureuse pour un écrivain, et... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

30 mars 2010

Le Mec de la Tombe d’à Côté

Katarina MAZETTI « Le Mec de la Tombe d’à Côté ». Ce roman suédois est traduit par Lena Grumbach et Catherine Marcus.Née en 1944, Katarina MAZETTI est journaliste à la radio suédoise. Elle est l’auteur de livres pour la jeunesse ainsi que de romans pour adultes. Katarina a rencontré un succès phénoménal avec Le Mec de la Tombe d’à Côté. Il a été traduit en plusieurs langues et ce dernier a été adapté pour le théâtre. Benny est agriculteur et plutôt balourd. Désirée est bibliothécaire et plutôt intello. Il aime les tableaux... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 06:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 mars 2010

Le coeur cousu

                                             Il ne faut pas trop réfléchir et se laisser simplement emporter dans ce premier livre de Carole Martinez “Le coeur cousu” paru en janvier 2007. C’est un univers fait de croyances, superstitions, folie mais aussi empli d’imaginaire, de poésie, d’amour et d’émotion. “Le coeur cousu” est la saga d’une famille un peu particulière, les Carasco, vivant... [Lire la suite]
Posté par Bruyere à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
10 mars 2010

Joumana, l'objet du scandale

Dans le cadre du Printemps des poètes 2010, dont le thème est « Couleur femme », et puisque sont pour une fois mises à l’honneur les femmes poètes, j’ai choisi de vous parler d’un vrai coup de cœur pour une libanaise de 39 ans, Joumana Haddad. C'est ma bibliothécaire, au boulot, qui me l'a faite connaître. Je n'avais plus rien à lire, je lui ai juste demandé : "Donne-moi quelque chose que je ne connais pas, quelque chose qui m'étonne et me dépayse". Elle n'a même pas hésité, et s'est dirigée droit sur le petit rayon... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
09 mars 2010

SYLVIA PLATH

Je suis entrée dans l’oeuvre de Sylvia Plath par sa poésie et par ces vers-là (début de Wuthering Heights, dans “Arbres d’hiver”): Les horizons m’encerclent comme des fagotsQui penchent, disparates, et pour toujours instables.Il suffirait d’une allumette pour qu’ils me réchauffentEt que leurs lignes finesRougissent l’airLestant le ciel pâle d’une couleur plus sûre,Avant que les lointains qu’elles fixent ne s’évaporent.Mais ils ne font que se dissoudreComme une succession de promesses, à mesure que j’avance. Et je n’en suis plus... [Lire la suite]
Posté par Bruyere à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :