23 juillet 2010

Infrarouge - de Nancy Huston

Lu cet été : J’avais déjà lu deux livres de cette Canadienne, installée à Paris : « Lignes de faille » ( Prix Femina 2006) et « Passions d’Annie Leclercq » Ces deux ouvrages m’avaient passionnée et j’avais trouvé son style original et innovant par rapport à l’approche traditionnelle de l’écriture. En lisant « Infrarouge », je n’ai pas été déçue, bien au contraire. Elle déploie dans ce « roman » ( qui n’en est pas vraiment un, mais un enchevêtrement de faits passés et présents ) une verve et une audace à faire frémir les âmes... [Lire la suite]
Posté par Amandannie à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

16 juillet 2010

Patrick Modiano

J’aime l’écriture de Patrick Modiano. Et j’aime aussi ce peu de lui qu’il laisse transparaître. Je glisse  de livre en livre avec la sensation de ne pas m’éloigner de son univers, juste de le retrouver un peu plus loin sur son chemin. Je marche avec lui dans les rues de Paris, lève la tête sur les façades d’immeubles, laisse les souvenirs s’insinuer dans un présent incertain, à l’affût toujours de quelque chose qui pourrait advenir. On ne raconte pas les romans de Modiano, on y entre, on fait un bout de route avec lui, bercé... [Lire la suite]
Posté par Bruyere à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
05 juillet 2010

Charles Juliet

"Ceux qui pensent en fonction d'un savoir qu'ils ont tiré du monde extérieur... Et ceux qui pensent à l'aide d'une connaissance qu'ils puisent en eux-mêmes, connaissance qu'ils ont découverte pas à pas en se risquant sur le chemin qui les conduisait à leur source. La pire des solitudes, c'est être coupé de soi-même, c'est vivre dans l'ignorance de ce qui nous gouverne, c'est ne rien comprendre à ce que nous sommes. La plupart des hommes sont comme ça." Extrait (pris au hasard) du tome VI du Journal de Charles Juliet... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
21 juin 2010

Le maître du safran

Dans cette fin du quinzième siècle, une nouvelle activité est venue bouleverser la vie des habitants d’un petit village qui surplombe les gorges de l’Aveyron : la culture du crocus. Les marchands "tudesques" de la Compagnie de Ravensburg ne l’ont pas choisi au hasard, Bruniquel se trouve sur la route qui relie Valence à Nuremberg en passant par Constance.Bientôt tout le village succombe à cette fièvre du crocus et transforme le moindre carré de jardin en safranier.« Mais ses espaces n’avaient pas suffi à... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 juin 2010

Une vie ordinaire ...

Selon l'éditeur, Publibook, « Aimer, souffrir, c'est vivre » est le récit émouvant d'une femme qui revient avec tendresse sur son existence, les instants les plus marquants et ses étapes les plus importantes, que ceux-ci soient joyeux ou sombres. Comme dans la chanson de Jeanne Moreau, Mimène pose un regard apaisé sur le passé, une vie entière à tourner, seule ou enlacée. Ainsi, tout pourrait être dit sur ce témoignage de Mimène Cluzeau. On comprendra que pour moi, c'est beaucoup plus que cela...Mimène est une de mes... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 juin 2010

Le journal intime de Benjamin Lorca

  “…ne sois pas trop assuré d’apprendre le passé des lèvres du présent. Méfie-toi de l’intermédiaire le plus honnête. Ne perds pas de vue que tout ce qu’on te dit est en réalité triple: façonné par celui qui le dit, refaçonné par celui qui l’écoute, dissimulé à tous les deux par la mort de l’histoire.”   Ces lignes de Nabokov, placées en exergue du livre de Arnaud Cathrine “Le journal intime de Benjamin Lorca” mettent en pleine lumière la forme même de ce livre. C’est l’évocation d’un écrivain, suicidé à l’âge de 34 ans,... [Lire la suite]
Posté par Bruyere à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

09 juin 2010

Grace O'Malley, l'Irlandaise

Grace O'Malley est le premier roman d'Ann Moore. Elle vit actuellement à Bellingham dans l'Etat de Washington avec son mari et ses deux enfants. J'ai beaucoup aimé cette oeuvre romanesque pour son histoire mais surtout parce que sa lecture s'inscrivait dans la perspective de notre voyage en Irlande. Et j'ai fini de le lire dans les chambres d'hôtel irlandais , la tête pleine de l'histoire irlandaise contée par notre guide, l'appareil photo à mes côtés, témoin des images de la journée...  Grace O'Malley, quinze... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 mai 2010

Les années

On a dit d'elle: elle dérange, agace, fascine, ne cédant jamais aux sirènes du business qui domine tant les lois du marché littéraire. Une femme et un écrivain authentiques en somme. On a dit aussi: elle ne cache rien, se justifiant par un simple 'Ça s'est passé', même si elle a conscience de sa tendance à vouloir écrire des livres 'qui rendent le regard d'autrui insoutenable ...' C'est de ce paradoxe que jaillit son écriture, épurée de toute fioriture : le verbe éclate dans toute sa crudité. Non pour se singulariser ; mais ... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 mai 2010

Invisible

“Invisible”, le dernier livre de Paul Auster, est un roman où des récits s’emboîtent les uns dans les autres. Il y a celui d’Adam Walker qui, en 1967, alors qu’il est étudiant en littérature à New York, rencontre un personnage étrange Rudolf Born,plus âgé que lui, un peu machiavélique, et qui fait basculer le destin de Walker. Il y a les notes d’un journal de Cécile qui a côtoyé Adam une quinzaine de jours à Paris, et dont elle est devenue amoureuse. Il y a la reprise en main du récit d’Adam par Jim Freeman, écrivain reconnu, à... [Lire la suite]
Posté par Bruyere à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 mai 2010

Des Corps en Silence

Je viens de découvrir un auteur : Valentine Goby. Ceci est son sixième roman et ma première lecture fut déconcertante. A la fin du premier chapitre ( pareil pour les suivants ) la  dernière phrase n'est pas terminée et se poursuit au chapitre suivant... Exemple : "il fait une chaleur  à crever... et le réservoir vide ses derniers centilitres de carburant jusqu'à l'arrêt brutal au milieu de la chaussée..." "...blanche. Le chauffeur s'essuie le front,et regarde autour de lui" Très vite, on... [Lire la suite]
Posté par Amandannie à 08:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :