10 avril 2011

Rencontre d’un photographe et d’un écrivain

L’écrivain Pierre Présumey (né en 1952) est issu par sa mère d’une longue lignée d’instituteurs ardéchois. Son père a été médecin dans les années 50 à Sainte-Eulalie, sur le haut plateau ardéchois. Après avoir exercé au Puy-en-Velais, il enseigne les lettres classiques à Clermont Ferrand. Ses poèmes sont parus en recueil : Territoires toujours repris, La Grande Aiguille, Cela convient, cela suffit. Le cœur besogneux. La bonne épaule. Lettres aux amis du bord de l’eau, etc… Deux fois, au cours des étés 1953 et 1961, Robert Doisneau... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

04 mars 2011

Le passage se crée

Tes pages s’offrent. Leurs dessins aux traits noirs , nets et sans bavure. Cette fois c’est décidé, je vais peindre “Sans dépasser” Extrait : 2. Lettre à un album à colorier. Alainx a écrit, il a dépassé! Dépassé l’écriture du blog, dépassé les simple textes sur Kaléïdoplumes. Il a dépassé l’angoisse de donner dans l’intime, dépassé la peur d’être reconnu. “Je choisis de m’affranchir des couleurs du modèle”  (alainx, extrait) Alainx s’affranchit d’un passé qui l’a fait basculer du côté des “handicapés” un jour de 1959,... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
06 février 2011

Histoire (s) d’avoir des nouvelles de Valérie CORMIER.

Je connais Valérie grâce à son blog qu’elle a tenu plusieurs années assidûment. J’aime son écriture et je n’ai pas été étonnée quand elle m’a dit vouloir publier un recueil de nouvelles. Sur la 4e de couverture on peut lire : « Elle voyage. En solitaire. Petite, elle a dû magnifier la couverture d’un cahier d’écolier pour en obtenir un passeport sans visas vers les existences qu’elle pressentait ne jamais pouvoir vivre toutes. Elle plurielle, qu’on croise centenaire le matin et qu’on retrouve adolescente le soir, tantôt folle, tantôt... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
05 décembre 2010

D'Amanda en Amanda...

il n'y a qu'un pas !!!! ...et voilà que je tombe par hasard sur ce livre " Les terres saintes" d'Amanda Sthers. Cette auteure est déjà connue au théâtre pour la pièce " Le Vieux Juif blonde" ainsi que pour ses précédents récits " Ma place sur la photo" et "Madeleine". C'est un livre qui parle des juifs de maintenant, des juifs de toutes sortes, un rabbin, un éleveur de cochon en terre sainte, un auteur à succès homosexuel, une éternelle étudiante aux amours manquées, une mère qui se... [Lire la suite]
Posté par Amandannie à 08:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
27 novembre 2010

Le meilleur reste à venir

  “Le meilleur reste à venir” est le premier roman de Sefi Atta publié en 2005 (janvier 2009 dans la traduction de Charlotte Woillez aux éditions Actes Sud) et, même si la couverture choisie par l’éditeur n’est pas à la hauteur du livre, on découvre là une histoire qu’on n’oublie pas facilement. Quatre grands chapitres , avec à chaque fois une indication de date: 1971, 1975, 1985, 1995, où l’on parcourt à la fois la vie d’une jeune nigériane Enitan et les bouleversements d’un pays africain. Plus de vingt ans de la vie de... [Lire la suite]
Posté par Bruyere à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
22 novembre 2010

Yoko Ogawa

  “Je me demande de temps en temps ce qui a disparu de cette île en premier.   _ Autrefois, longtemps avant ta naissance, il y avait des choses en abondance ici. Des choses transparentes, qui sentaient bon, papillonnantes, brillantes… Des choses incroyables, dont tu n’as pas idée, me racontait ma mère lorsque j’étais enfant.   _ C’est malheureux que les habitants de cette île ne soient pas capables de garder éternellement dans leur coeur des choses aussi magnifiques. Dans la mesure où ils vivent sur l’île,... [Lire la suite]
Posté par Bruyere à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

10 novembre 2010

La grammaire est une chanson douce

La grammaire est une chanson douce d’Eric Orsenna. J’ai lu cette semaine ce petit livre de 151 pages. En allant à la bibliothèque, je l’ai aperçu et je me suis décidée à le lire parce qu’il m’intriguait. Le titre était drôle et la quatrième de couverture assez étonnante : "Elle était là, immobile sur son lit, la petite phrase bien connue, trop connue : je t'aime. Trois mots  maigres et pâles, si pâles. Les sept lettres ressortaient à peine sur la blancheur des draps. Il me sembla qu'elle me souriait, la petite... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
22 octobre 2010

L’amour est une île

Avant de lire “L’amour est une île” de Claudie Gallay, j’avais déjà dévoré d’autres romans d’elle qui m’avaient séduite: “Les déferlantes” d’abord, que j’avais découvert grâce à un article de magazine, et qui  a été largement primé; puis je suis remontée à rebrousse poil dans ses écrits, ai lu “Seule Venise”, “L’office des vivants”, et mon préféré “ Dans l’or du temps” où l’on parle des indiens Hopi et d’André Breton, de rencontres sortant de l’ordinaire, de celles qui bouleversent. Lors d’une signature à une fête du livre il... [Lire la suite]
Posté par Bruyere à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
18 octobre 2010

The stone carvers

Pendant qu'Amanda nous régale avec un Canada francophone moderne (quoique je ne pense pas qu'ours, castors et baleines ne soient sensibles qu'au français), je me régalais en parallèle avec un livre à couverture rigide, bradé pour 1£ chez le bouquiniste du coin, qui raconte un Canada plus ancien, sur trois générations. Traduit en français par 'Les amants de pierre', il a le nom plus simple en anglais de 'The stone carvers', les tailleurs de pierre par Jane Urquhart. Bien que l'histoire soit principalement celle de Klara,... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 07:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
18 août 2010

Une paillote pour bronzer intelligent

A quelques kilomètres de Montpellier, sur la plage de Frontignan, des touristes en maillot de bain se prélassent un ouvrage à la main, dans des transats, installés sur une terrasse ombragée face à la mer. Les enfants lisent pour la plupart des bandes dessinées, les adultes des journaux, des revues, des livres touristiques mais aussi des romans. Le concept est simple : une paillote en bois qui comprend un espace couvert où se trouvent les 2000 ouvrages sur des rayonnages et une terrasse ombragée dotée d’une trentaine de... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :