27 juillet 2012

Les lectures des otages

On entre sur la pointe des pieds dans les récits de Yôko Ogawa. Avec l’envie d’être une petite souris et de se cacher dans un coin du livre, de se laisser tout simplement recouvrir des mots et du phrasé de cette auteur japonaise, puis de rester cachée là et de n’en pas ressortir. Le dernier livre traduit en français aux éditions Actes Sud par Martin Vergne, “Les lectures des otages” n’échappe pas à cette étrange attraction. Huit récits sont la chair du livre. Les  récits de huit touristes étrangers pris en otage et dont, après... [Lire la suite]
Posté par Bruyere à 10:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

21 avril 2012

Vivement l'avenir !

Marie-Sabine Roger nous avait régalé avec son roman " La tête en friche", adapté au cinéma par Jean Becker avec notamment  Gérard Depardieu ! Elle récidive en nous racontant avec chaleur et drôlerie une histoire d'une justesse rare sur notre époque. Ses personnages sont des paumés, des jeunes quelque peu désoeuvrés et on se demande bien ce qu'ils vont devenir. Il ya  Olivier, surnommé le Mérou, glandeur de première, qui passe ses journées au bord du canal à boire des canettes de bière, qu'il jette à l'eau dans... [Lire la suite]
Posté par Amandannie à 07:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
28 mars 2012

Le dépaysement

  Tout doucement, au fur et à mesure de la lecture, que je n’ai pas encore achevée, l’envie m’est venue de parler de ce livre . Je voyage entre les chapitres à petits pas, je musarde, je reviens en arrière, lis comme si je marchais sans hâte. Beaucoup de ces “paysages” donnés à voir me sont inconnus, alors je prends le temps de naviguer par la langue. On ne dira jamais assez l’importance d’un phrasé, les douces accolades de mots, la précision d’un vocabulaire, le rythme et ses ruptures, tout l’envers du travail de l’écriture... [Lire la suite]
Posté par Bruyere à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
24 mars 2012

Loin des Mosquées...

C'est avec jubilation que je termine le dernier livre de l'auteur belge contemporain Armel Job, dont je suis une fidèle lectrice et que j'ai encore rencontré à la Foire du Livre de Bruxelles. Peu connu au-delà de nos frontières, cet auteur est cependant l'un des mes préférés, chaque livre traite de sujets très diversifiés et celui-ci des mariages forcés. Car oui, dans la communauté turque de Belgiquet et d'Allemagne en tous cas, ils restent fréquents. Lescoutumes barbares qu'ils entraînent ne sont pas obsolètes. Armel Job nous... [Lire la suite]
Posté par Amandannie à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 mars 2012

" Une bonne raison de se tuer" Ph. Besson

Le dernier livre de Philippe Besson " Une bonne raison de se tuer" pourrait ne pas vous inciter à le lire à cause du titre. Vous auriez tort ! Car ici, nous retrouvons le " grand" Besson, celui des " Jours fragiles" et " En l'absence des hommes". On ne peut pas ne pas être touchés en plein coeur par l'histoire de "deux sinusoïdes" , portée par un style implacable tant il est dépouillé de tout apitoiement et de tout pathos.L'intrigue a des allures de tragédie grecque, où chacun est en marche vers son destin sans que rien ne puisse... [Lire la suite]
Posté par Amandannie à 07:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
10 novembre 2011

Boîtes à lire et livres en liberté…

L’idée de faire circuler les livres n’est pas nouvelle, le concept américain du bookcrossing a vu le jour aux USA en 2001 avec un succès immédiat. Arrivé en France en 2003 il s’est rapidement développé grâce aux articles de presse. Une version simplifiée totalement déconnectée d’Internet et baptisée « Boîte à Lire » fleurit dans plusieurs villes de France, dont Bordeaux et son agglomération. Ici, la première Boîte à lire a été inaugurée en 2009, dans le parc du quartier Saint Genès, à l’initiative de « Bordeaux 5 de Cœur »,... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

02 novembre 2011

Les heures souterraines de Delphine de Vigan

C’est  l’histoire de Mathilde et Thibault. Elle est cadre dans une entreprise. Il est médecin. Ils ne se connaissent pas mais le cheminement douloureux de leur vie les pousse l’un vers l’autre. A travers Mathilde, c’est la vie dans l’entreprise qui nous est présentée. L’entreprise qui peut nous propulser très haut mais qui peut aussi nous faire chuter. Par des bruits de couloir, par un chef qui nous a pris en grippe, par une fatigue lancinante de la routine, des mêmes gestes. Toute la douleur, toute la détresse de Mathilde m’a... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
26 septembre 2011

Une femme fuyant l’annonce

de David Grossman, traduit de l’hébreu par Sylvie Cohen. 666 pages. Roman. Seuil. On plonge dans ce roman comme dans une autre dimension, oscillant entre le désir de se perdre dans la mémoire d’Ora et le besoin de s’en détacher le plus possible, de la fuir pour ne pas être englouti pas ses paroles. Le livre est comme un sentier que l’on suit jour après jour, il y a des montées épuisantes, des descentes périlleuses et des repos réparateurs au bord d’un ruisseau où le temps s’arrête et nous laisse souffler, à peine, pour affronter le... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
08 mai 2011

Au fil de mes lectures...

Pendant les vacances, je cultive l'éclectisme en matière de lecture.Je vous livre en vrac quelques commentaires, pour vous suggérer l'une ou l'autre idée... J'essaie toujours de trouver mon bonheur à la Bibliothèque municipale, sinon je trouve de belles choses en poche ainsi ... Pour commencer, je me lave la tête en la remplissant d'abominables intrigues imaginées par Fred Vargas, chercheuse au CNRS, archéologue distinguée, qui s'amuse à écrire de vrais polars pour se détendre.. Titre : " Un lieu incertain" Son incroyable... [Lire la suite]
Posté par Amandannie à 08:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
27 avril 2011

Emportée

Emportée, je le fus par ce récit que fait Paule Du Bouchet de la disparition de sa mère et de ce qui fut leur relation. Dernier livre acheté, il a doublé tous les autres sur la pile de livres à lire. Attirée par le titre , dans un premier temps, puis par la couverture où est représenté un détail d’une peinture de Nicolas de Staël “ Chemin de fer au bord de la mer, soleil couchant”, et enfin par la quatrième de couverture: Je ne peux parler de ma mère sans évoquer les contours d’un paysage étrange qui me constitue. Celui que,... [Lire la suite]
Posté par Bruyere à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :