12 mai 2010

Produire et consommer en amateur

Est-il possible de produire ses aliments quotidiens pour un coût raisonnable ? Et sans une charge de travail excessive ? En qualité de producteur de légumes, fruits, volailles et œufs pour notre consommation personnelle, j'apporterai une réponse mitigée. Propriétaires d'une parcelle de 4000 m2 en faible déclivité qui était il y a dix ans, une maigre prairie, il nous est possible de combiner cultures, parc à volailles et jardin d'agrément. Surface transformée en potager et verger: 800 m2.    Outillage nécessaire : une moto... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 mai 2010

Chemins de traverse

“Presque aucune des routes où j’ai aimé m’engager, et qu’aujourd’hui encore j’aime reprendre, qui ne m’ait été, qui ne me demeure, comme une ouverture musicale, qui n’ait remué devant moi au bout de sa perspective les plis et les lumières d’un rideau tout prêt à se lever.” Il est sans aucun doute présomptueux de se placer sous l’égide de Julien Gracq. Mais c’est toujours à lui que je pense, et à ses “Carnets du grand chemin” lorsque, enfin libérée pour quelques jours, je pars à la découverte sensuelle des paysages qui caressent mon... [Lire la suite]
Posté par Bruyere à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
04 mai 2010

Le code de la route vu par Cassy

Je respecte le code de la route et je vous em***** Interdiction de doubler sur une bande blanche. Vitesse limitée a 70km/h, à 50km/h, à 30km/h Attention, sortie d’école. Feu orange, feu rouge. Sens interdit. Il y a un code  de la route et je le respecte! Certains autres non ? C’est leur problème, du moment qu’ils ne mettent pas la vie des autres en danger. Alors les mecs (eh oui, ce sont très souvent des hommes) qui te collent au cul et te font comprendre par des gestes parfois obscènes que tu ne roules... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
02 mai 2010

Strasbourg-Paris-Est

Bientôt quarante ans que je fais la ligne, plusieurs fois par an. Au début entre Nancy et Paris, puis quelques années après, d’Epinal à Paris et enfin, pendant trente ans, depuis Strasbourg. Nous avons maintenant le TGV-Est. A l’évidence cela va plus vite, surtout comme ce week-end où nous allions à Tours. 725 km en quatre heures, il n’y a pas photo ! Et pourtant…. ! Il ne m’est pas simple de faire le deuil de la Cathédrale de Meaux qui annonçait la dernière demi-heure de voyage ; des caves d’Epernay qui fleuraient bon... [Lire la suite]
Posté par kz19qg à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
29 avril 2010

Photo

- Cette photo n’a strictement aucun intérêt. - Strictement ! - Alors, pourquoi l’as-tu prise ? - Je ne sais pas… Parce que je prends des photos.  Enfin, en ce moment. Et l’ordinaire me frappe. - Mais on n’a pas idée ! - C’est pas  un problème d’idée, c’est une question de goût ! - Tu parles d’un goût ! - Je te parle d’envie, pas de « bon » goût ! - OK ! - Le résultat ne compte pas, seul compte l’envie. Tu comprends ? - Pas bien. - Ce n’est pas grave !
Posté par kz19qg à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
27 avril 2010

Pfaffenlapp

  La montée a été rude. J’étais de mauvaise humeur ; résistant, c’est le mot le plus juste. L’énergie se dépense sans efficacité ; ou, du moins, si l’on avance, c’est comme au près, cette allure épuisante qui lutte contre les vents contraires et la vague qui fouette l’étrave et détrempe le pont. J’avais décidé de monter au Pfaffenlapp quelque fût le temps. Eut-il plu averse, je serais quand même parti. En fait, le temps restera beau. Le sac est lourd. Une fois de plus surgit la nécessité de la légèreté : emmener moins pour... [Lire la suite]
Posté par kz19qg à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

24 avril 2010

Au bout du monde...

  A 25 km de la maison le barrage de Gambsheim sur le Rhin ; deux immenses écluses, une usine hydroélectrique. A cet endroit, le Rhin fait le double de sa largeur habituelle. Je suis passé là cent fois lorsque je randonne dans le nord de l’Alsace ; sans rien voir ; le nez dans le guidon, comme trop souvent ! Et puis l’autre jour, une tâche noire au dos d’une des bornes kilométriques qui ponctuent le fleuve attire mon attention ; cela m’intrigue, je monte sur la digue et découvre que des bornes intermédiaires ont été posées... [Lire la suite]
Posté par kz19qg à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
15 avril 2010

Caricatures

  Deux images m’ont choqué cette semaine : la première de “Na !” publiée le 2 avril sur “Rue89” et la deuxième de Plantu publiée dans la rubrique “dans les cartons de Plantu” dans le “Monde Magazine” du 3 avril 2010. Dans les deux cas de figure, il s’agit - qu’on le veuille ou non - de la représentation par l’image, d’un viol au sens juridique du terme. De ce point de vue, ces images me sont insupportables. Le fait qu’elles mettent en scène un prêtre et Benoit XVI ne changent rien à la nature des choses. Les... [Lire la suite]
Posté par kz19qg à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
14 avril 2010

L'écologie selon Catsoniou

Qu'est-ce que je connais de l'écologie ? Ou plus exactement, qu'est-ce que j'en connaissais jusqu'à hier soir, avant d'assister à l'AG de la Fédération départementale de l'environnement à laquelle notre petite Association de village a jugé nécessaire de s'affilier.Voici quelques une des idées forces que j'ai retenues: - Il ne saurait y avoir d'écologie sans solidarité internationale ne serait-ce que pour l'enrichissement de la pensée.- Nous sommes sous l'emprise de dogmes qui tendent à tout marchandiser. Ces dogmes agissants sont... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 08:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 avril 2010

Saisir l'instant...

Un grand dortoir ; il est cinq heures du matin. En hauteur, les baies vitrées, sans volets ni rideaux, laissent s’engouffrer perfidement la lumière crue du soleil levant comme si dans un pensionnat, dormir était une incongruité. Autour de nous une dizaine de lits vides, couverts de leurs alèses défraîchies. Et puis les deux sommiers métalliques que nous avons désertés, dérisoires cottes de maille épuisées des batailles de polochons de potaches insouciants. A nos âges, les cuvettes ne conviennent plus. Sur le mur, en face, le... [Lire la suite]
Posté par kz19qg à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :