26 mars 2011

L'écriture comme thérapie - Rencontre avec Ingrid Bétancourt

Il y a des rencontres qui marquent... Lors de la Foire du Livre de Bruxelles en février dernier, j'ai eu la chance de pouvoir écouter les mots d'ingrid Bétancourt. J'en suis restée profondément marquée et je suis encore à ce jour en réflexion. " Nous avons tous en nous une part d'ombre et une part de lumière" " Tout le monde fait dans sa vie des choses dont il a honte comme moi...Je n'ai pas peur de le reconnaître" Ingrid parle d'une voix douce, sa silhouette est celle d'une petite fille, elle a l'air si fragile mais dégage par... [Lire la suite]
Posté par Amandannie à 08:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

23 mars 2011

Le marathonien des rimes : Grand Corps Malade

Brisé par un accident, Grand Corps Malade s'est reconstruit par les mots. Par la force du slam, il diffuse sa poésie de proximité sur les ondes et sur les scènes. De passage à Bruxelles, il se raconte.... "Comment va Grand Corps Malade ?" " Il va très bien, il entre dans son troisième temps avec le sourire. Cela fait 13 ans maintenant. Les médecins m'avaient pronostiqué la paralysie mais à force de volonté, j'ai pu remarcher, tout en ayant dû faire une croix sur le sport.Mais je nage, je marche... Il y a à présent bien d'autes... [Lire la suite]
Posté par Amandannie à 08:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
07 mars 2011

Le printemps des poètes 2011

Le 13ème printemps des poètes aura lieu du 7 au 21 mars 2011. Cette année le thème est le suivant: Sur d’infinis paysages   "Exprimer les liens profonds qui unissent l'homme à la nature, les célébrer ou les interroger est un des traits les plus constants de la poésie universelle. Mers et montagnes, îles et rivages forêts et rivières, ciels, vents, soleils, déserts et collines, la plupart des poèmes porte comme un arrière-pays la mémoire des paysages vécus et traversés. Se reconnaître ainsi tributaire des infinis... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 février 2011

También la lluvia

Quand un film grand public est aussi ambitieux et conduit à réfléchir sur un sujet aussi actuel que l’accès à l’eau, il ne faut pas bouder son plaisir et surtout ne pas manquer También la lluvia : (Même la pluie) De la réalisatrice espagnole Iciar Bollain sur un scénario de son mari Paul Laverty (le scénariste habituel de Ken Loach), También la lluvia nous entraîne dans les somptueuses montagnes boliviennes. Sebastian, jeune réalisateur espagnol passionné (Gael Garcia Bernal) arrive accompagné de son producteur, Costa, (Luis... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
29 janvier 2011

Le Cirque du Soleil

Le Cirque du Soleil est venu célébrer la nouvelle année à Bruxelles avec Corteo, présenté pour la première fois en Europe, 'un spectacle haut en couleurs, riches en costumes, revisitant l'idée du cirque traditionnel. L'enterrement d'un clown est prétexte à uneprocession théâtrale regroupant personnages poétiques et acrobates gracieux sous un Grand Chapiteau. Monsieur Loyal, le Grand Clown Blanc, l'orchestre, les contorsionnistes, trapézistes et autres nains sont revisités, relookés dans un mirage de voiles, une pluie... [Lire la suite]
Posté par Amandannie à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
25 janvier 2011

Au-delà

  Trois histoires enchevêtrées composent ce film de Clint Eastwood. On est très rapidement dans le vif du sujet avec Marie ,journaliste française, incarnée par Cécile de France, que l’on voit submergée par la vague géante  d’un tsunami. On la voit se noyer puis être ramenée à la vie. Elle, elle s’est sentie mourir et a vécu ce que l’on nomme une expérience de mort imminente. Elle ne sera plus la même après, hantée par ce qu’elle a pressenti à cet instant là. Marie s’éloigne de son métier de journaliste télé où elle ne... [Lire la suite]
Posté par Bruyere à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

17 décembre 2010

Obelix te salue

Plusieurs sites prétendent au titre d'Uxellodunum !!! On ne cherche réellement l'emplacement de ce siège que depuis 200 ans. Il y a très peu de temps, la liste des prétendants présentait une trentaine de candidats au titre d'Uxellodunum. Aujourd'hui seuls deux sites continuent à prétendre avoir résisté à César en 51 avant J.C. : Le Puy d'Issolud et Capdenac.  En 2001, l'État a rendu un verdict officiel qui place le lieu du siège d'Uxellodunum au Puy d'Issolud près de Vayrac. Pourtant de nombreuses contradictions demeurent.... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
11 décembre 2010

Le nom des gens

  Excepté le titre du film que je n’arrive pas à mémoriser – mais il est vrai que c’est souvent sur les noms que la mémoire bute -  “Le nom des gens” est un bon film. Décalé, tonique, pertinent, drôle, intelligent et aussi en phase avec l’actualité sur l’identité nationale: beaucoup de qualificatifs élogieux pour ce film qui m’a fait passer une très bonne soirée. On y retrouve Jacques Gamblin incarnant le personnage d’Arthur Martin (comme celui des cuisines), légèrement paumé par sa rencontre avec Sara Forestier – Bahia... [Lire la suite]
Posté par Bruyere à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 décembre 2010

Une inversion des pôles, cela vous dirait ?

Longtemps l’homme a cru être le centre du monde. Longtemps il a cru que la Terre était plate et que le soleil tournait autour de la Terre. Longtemps il a refusé l’idée de descendre du singe. Des savants ont été brulés ou excommuniés pour avoir osé dire autre chose. Maintenant tout le monde admet que l’espèce humaine n’est qu’un simple épiphénomène au niveau de l’Univers. Chaque découverte scientifique nous remet un peu plus à notre place. Si l’homme a besoin de la Terre, la Terre n’a pas besoin de l’homme. Notre espèce modifie la... [Lire la suite]
Posté par kaleido-blog à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
16 novembre 2010

Musée Rodin

Il y a , même sous une pluie qui perdure et ronge parfois d’obscurité les quartiers  traversés, une manière de bonheur à marcher dans Paris. Des kilomètres à découvrir ou redécouvrir - car on n’en a jamais fini – des rues, des perspectives soudain dévoilées, des jardins, des bâtiments, des sculptures ou simplement le long défilé du fleuve, sorte de colonne vertébrale d’une ville, qui délimite les rives où l’on oscille.   Le séjour commence par le musée Rodin, rue de Varenne, déjà maintes fois arpenté, mais où j’ai plaisir... [Lire la suite]
Posté par Bruyere à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :