Avec Sprite nous avons la passion commune du haiku et du renku. Lors de mon séjour chez elle, elle me fait découvrir un livre magnifique que je ne peux que conseiller à tous de lire :

« En pleine figure » haiku de la guerre de 14-18. Edition Bruno Doucey. Anthologie établie par Dominque Chipot.

Découvrir que le haiku en France date de la première guerre mondiale me laisse bouche bée. Lire ces haiku se révèle pour certains d’entre eux un coup en « pleine figure » !

Comme une rencontre avec Sprite s’accompagne toujours d’un petit renku en live, nous décidons d’en faire un qui retracera les points forts de ces derniers jours. Si nous souhaitons n’évoquer que des faits de ces 5 jours il nous faudra quand même respecter quelques règles du renku, notamment les saisons. Challenge intéressant !
Nous sommes en Angleterre. De manière très naturelle et sans préméditation, certains vers seront en anglais…

Voici le résultat :

Prendre le temps / Traveller's joy

no wind –
in the Seven Sisters’ buttock
only waves’ sound (Sherkane)

ça papillonne bleu-nacré
au ras de la lande (Sprite)

partout
des corps blancs presque nus
allongés dans l’herbe (Sherkane)

mousses et fougères
recouvrent le toit de briques (Sprite)

à la nuit tombée
trinquer en haut du Shard…
Londres s’illumine (Sherkane)

a clear crescent
stencilled on black (Sprite)

pose-t-il? mange-t-il?
l’écureuil
droit comme un ‘i’ (Sherkane)

effarouché par la question
le gosse qui ne parle pas la langue (Sprite)

sur les falaises mangées par la mer
les nombreux hommages
aux suicidés (Sherkane)

DEVASTATED ! ‘’We lost
our pier’’ dit notre hôtesse (Sherkane)

la veuve Russe
le divorcé de Ceylan:
deuxième amour (Sprite)

ici dans parcs et hôtels
bienvenue à mes amis les chiens (Sherkane)

au méridien zéro
ils ont découpé le monde
comme une orange (Sprite)

le sillage du bateau-bus
jusqu’à la Tower (Sherkane)

je lui cite ;
‘’The winter of our discontent’’
saluting the old bard (Sprite)

du thé, encore du thé
pour se réchauffer (Sherkane)

un baryani
épicé comme il faut
en faim de route (Sprite)

de voiles en voiles
des perles de culture (Sprite)

la guerre de 14
racontée par des poilus
en Haïku (Sherkane)

les buissons de barbelés
se couvrent d’églantines !*

flâner
et prendre le temps d’humer
the traveller’s joy (Sherkane)

every cloud
has its silver lining**


*René Druart
**proverbe courant anglais

Source: Externe

SHERKANE