Le dicton du jour : « Journée bien commencée, journée vite passée. »

Le prénom de la semaine : MATTHIAS

Matthias est un prénom masculin d'origine hébraïque qui signifie « don de Dieu ». Il fut toujours très rare en France à l’opposé de Matthieu dont il est un dérivé.

Après l'Ascension du Christ, Matthias fut choisi par les Apôtres pour remplacer Judas. Disciple de la première heure, Matthias va parcourir le monde pour porter témoignage de la résurrection. Très populaire en Allemagne, il est le patron de la ville de Trèves. Il est honoré le 14 mai.

Ce jour-là : « Toujours conquise, jamais soumise »

Le 15 mai 1768, à l'initiative du ministre Choiseul, le roi Louis XV « achète » la Corse à la République de Gênes à qui elle appartenait depuis 1284. En réalité, selon l’historien Michel Vergé-Franceschi, « le traité document qui amorce le processus de cession de l'île est intitulé "Traité de conservation à la République de Gênes". Celle-ci, ruinée, a perdu l'essentiel de sa splendeur. Reste une petite ville-Etat, ébranlée en Corse par une révolte déclenchée dès 1729. Gênes n'a même plus les moyens de payer la solde de ses troupes pour restaurer son ordre, et demande donc à la France d'envoyer ses hommes à Bastia et Ajaccio, en contrepartie d'un abandon, en théorie provisoire, de sa suzeraineté. Louis XV y consent, tout en facturant cette "sous-traitance" très cher. Marché de dupes : chacun sait, notamment à Versailles, que jamais Gênes ne sera en mesure de rembourser ses dettes. En clair, la France a roulé les Génois et ravi la Corse "à la barbe de l'Angleterre", qui convoitait l'île elle aussi. »
Le chef de la résistance corse, Pasquale Paoli, est vaincu le 9 mai de l'année suivante par les Français. Quelques semaines plus tard, une certaine Laetitia Bonaparte donne le jour à un petit Napoleone.

Trucs et astuces : Pour retirer facilement une épine ou une écharde de la peau, mettez votre doigt à tremper dans de l’eau bouillie additionnée d’eau oxygénée. Après avoir enlevé le corps étranger à l’aide d’une pince à épiler prenez soin d’appliquer une lotion avec de l’alcool.

J’ai testé pour vous (recette de cuisine) : Salade d’endives aux quatre saveurs

Pour 6 personnes, il vous faut : 5 endives ; 300 g de mimolette extra vieille ;20 noix ; 2 pommes « Granny Smith » ; pour la vinaigrette : huile (vous pouvez mélanger 2 c à soupe d’huile d’olive avec 1 c à soupe d’huile de noix) et vinaigre ; sel et poivre, 1 c à café de moutarde.

*Enlevez les premières feuilles et creusez le fond de chaque endive (c’est la partie qui donne de l’amertume). Puis émincez-les très finement.

*Retirez la croûte de la mimolette et coupez le fromage en petits morceaux ou râpez-le en copeaux avec un économe. Ouvrez les noix et effritez les cerneaux à la main.

*Pelez les pommes, coupez-les en quartiers, puis en lamelles que vous recouperez en deux.

*mettez tous les ingrédients dans un saladier. Préparez la vinaigrette avec la moutarde et versez-là sur la salade. Mélangez bien.

Le saviez-vous ? Quoi de plus simple qu’un morceau de sucre ? Il aura cependant fallu des décennies pour arriver à produire ces petits rectangles si parfaits et si spécifiquement français.

Jusqu'en 1854, le sucre n'existe que sous forme de pain de sucre de 2 kg et c'est ainsi qu'il est livré dans les épiceries. Le cassage du sucre se faisait alors avec un couperet et un marteau spéciaux.

Les inventeurs du morceau de sucre se sont succédé pour trouver un conditionnement plus pratique à la fois pour le transporter et pour le consommer.

En 1843, le tchèque Jacob Kristof Rad a produit les premiers morceaux de sucre, en plusieurs étapes quasi-artisanales : fondre du sucre, couler du sucre liquide sur un plateau, scier la plaque de sucre après solidification en bandes, puis casser en cubes.
En 1875, un Français Eugène François invente une machine à scier les pains de sucre en rondelles, puis chaque rondelle en morceaux de sucre plus ou moins réguliers.
Vers 1900, Théophile Adant développe en Belgique une série d'outils industrialisant le procédé de Jacob Rad : réalisation de plaques de sucre, séchage, sciage en barres puis en morceaux symétriques.
Le système est repris et rapidement amélioré par des sucreries en Belgique, puis un peu partout en Europe jusque dans les années 40 (commercialisation en boîtes d'1 kg vers les années 30).

En 1949, l'entreprise Louis Chambon invente le procédé du sucre moulé par pression qui va remplacer le système Adant. Avec ce procédé, les morceaux de sucre moulé sont réguliers et calibrés, pour être présentés en boîtes de 500 g ou 1 kg.
Ce procédé "Chambon" est toujours celui utilisé en France, qui détient la spécificité du morceau de sucre.

le sucre

Origine de l’expression : Mettre à pied

Cette expression qui signifie renvoyer, congédier (un employé), apparaît à partir du 15ème siècle, où elle signifiait "priver de son cheval" ou de ses chevaux.
Ainsi,  on privait momentanément de son cheval, le cavalier ou grenadier qui avait commis une faute, lui faisant subir une double humiliation puisqu'il revenait au niveau de la "piétaille" et qu'on lui affectait des tâches ingrates.
Cette expression ne s'est répandue au domaine du travail que vers le 19ème siècle et signifie également qu'un employé est renvoyé pendant une période déterminée ou bien définitivement.

Jeu : Tête et queue

Il manque une lettre à chaque mot. Une fois la grille remplie, un dernier mot apparaîtra dans la colonne centrale.

 

 

 

 

 

R

E

T

E

P

L

O

M

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A

L

T

A

L

I

L

A

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

O

U

T

E

T

E

R

N

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A

T

T

E

 

Solution du jeu de la semaine dernière :Bravo à Amanda qui a trouvé les deux prénoms HUBERT et DENISE.

HOMARD

UTOPIE

BALCON

ENVAHI

RONCES

TRACTE

Objets obsolètes, les avez-vous oubliés ? Le Moulin à café Peugeot

L’arrivée du café en Europe au 16ème siècle détermine la création d’un objet spécifique, le « moulin à café », permettant de broyer cette graine en conservant tous ses arômes. Jusqu’au 19ème siècle le moulin à café a connu de nombreuses modifications techniques et esthétiques. La famille Peugeot, avant de se mettre à vendre des voitures, a commencé en 1840 à produire et à commercialiser des moulins à café de ménage de forme cubique avec mécanisme intérieur en acier. Ces moulins en bois ont fait leur notoriété et sont devenus le symbole du moulin à café. On les trouve encore dans tous les vide-greniers de France car ils intéressent beaucoup les collectionneurs appelés « molafabophiles »

Photo chinons.fr

Moulin à café

La phrase de la semaine : « On résiste à l’invasion des armées, on ne résiste pas à l’invasion des idées » (Victor Hugo)