Départ pour 3 jours de trek. La marche d’approche est longue. 1900 m de dénivelé positive et 600 m de dénivelé négative en 8H de marche. Voilà le programme de la première journée !
Une montée magnifique qui restera pour moi l’un des plus beaux moments. Nous quittons le village de Senaru et tout de suite l’ambiance ! Une végétation luxuriante. Des poinsettias de toute beauté bordent le chemin que nous suivons.


Mais d’où proviennent ces fleurs rouges tombées sur le chemin comme si un petit poucet était passé par là ? Je dois me vriller le cou pour découvrir les coupables. Des arbres longilignes filant vers le ciel avec tout à la cime une floraison rouge magnifique. Des flamboyants ? Je ne le saurais jamais.




Nous arrivons très vite à la porte du parc national du Rinjani, dernier refuge de la faune et de la flore sauvage de Lombok.

Nous allons enfin pénétrer dans la forêt tropicale, « the jungle forest » comme nous dit notre guide.

Un guide à l’allure de marathonien
Petit et sec il impose son rythme
Et marche doucement en silence
Sans s’arrêter
Il nous signale d’un geste discret
Ici, un oiseau tapi dans le feuillage
Là, un gecko se dorant au soleil
Que nous aurions dépassés sans les voir
Bruissements dans la frondaison des arbres
Et voilà des singes, peu discrets,
Sautant de branche en branche


 

Des arbres si hauts qu’on n’en voit pas la cime
Des fûts immenses fusant droit vers le ciel
Les surprenants pandans (Pandanus sp.)
Aux racines aériennes
Cherchant le sol pour s’y implanter
Le sentier se faufile dans la forêt
Dans un entrelacs de racines
Et de petites marches improvisées
La chaleur est humide et étouffante
La sueur coule dans le dos
Sur le ventre et la poitrine
Imprégnant les tee-shirts
Certains les tordent par moment
Comme s’ils sortaient d’une lessive
Dont l’essorage aurait été oublié

 





Les arbres se raréfient. Les pandas laissent la place aux fougères et aux lenging (Melastoma decampidum). Magnifiques arbrisseaux à la floraison rose abondante.



Arrivée au lieu du piquenique
Une terrasse en bois couverte et  surélevée
Accueille les  randonneurs épuisés
Blottis en boule dans les bras de Morphée


L’équipe de porteurs préparent le repas dans de grandes marmites
Nous prenons des cours d’épluchage et de préparation des ananas
Avant de déguster une assiette bien remplie
Surveillés par une troupe de singes prêts à s’emparer de la moindre épluchure








Repus et reposés, il faut reprendre la marche
Une sortie de forêt magnifique
Place à une prairie d’altitude
Où des arbres isolés se déploient majestueux
Les filao (ici appelés Gemara) et leur légère ramure
Et ces arbres à feuilles caduques
Et aux branches tortueuses
Mes préférés !
Le sommet est proche
Encore un dernier effort !
Malgré le soleil qui darde
Et la fatigue dans les jambes