Le dicton du jour : « En ne s’emportant pas on se porte mieux. »

Le prénom de la semaine : GEOFFROY

Le prénom Geoffroy est un dérivé du prénom germanique Godefroy. L'étymologie du prénom renvoie à des valeurs guerrières et religieuses, il provient des termes germaniques god- et -frid qui signifient respectivement « dieu » et « paix ».

On comprend dès lors l'engouement des guerriers francs et alémaniques pour ce prénom durant le Moyen Âge. D'ailleurs, Geoffroy leur doit sûrement sa large diffusion notamment en Normandie et en Angleterre. Au cours des 11ème et 12ème siècles, il devint l'un des prénoms préférés des aristocrates européens. Geoffroy tomba ensuite dans l'oubli et ne refit surface qu'à l'aube du 19ème siècle. En France, il connut un succès relatif dans les années 1980-1990 et continue aujourd'hui à être régulièrement attribué,

Geoffroy fut abbé du monastère de Nogent, en Champagne, avant de devenir évêque de Reims en 1104. A cette époque qui vit l'émergence des villes modernes, il prit le parti des nouveaux bourgeois et des humbles en lutte contre les abus des seigneurs féodaux. Il est honoré le 9 novembre

Ce jour-là : Découverte des Rayons X

Le soir du 8 novembre 1895, Le physicien allemand Wilhelm Röntgen place divers objets entre une plaque photographique et la source de rayonnement et il se rend compte qu'ils ont une transparence variable. Il expérimente ensuite avec la main de son épouse placée sur le parcours des rayons. Au développement, il s'aperçoit que l'image est l'ombre des os de la main de son épouse, son alliance y étant visible. Les os sont entourés d'une pénombre qui représente la chair de la main, la chair est donc plus perméable aux rayons. C'est le premier « Röntgenogram ». À la suite d'autres expériences, Röntgen constate que les nouveaux rayons sont produits par l'impact des rayons cathodiques sur un objet matériel. Parce que leur nature est encore inconnue, il leur donne le nom de « rayons X»

Les premières radiographies seront pratiquées quelques mois plus tard et la radiologie sera enseignée dans la plupart des facultés de médecine européennes à partir de 1897. A l'époque, les radiologues ne connaissaient pas les risques de la radiodermite et ne se protégeaient pas contre les rayons. Les patients devaient quant à eux garder la pose pendant plus de 20 minutes !

Trucs et astuces : Pour empêcher les pommes de terre de germer, glisser parmi elles trois ou quatre pommes (fruits)

J’ai testé pour vous (recette de cuisine) : Poulet au Porto

Il vous faut : 1 poulet ; 1 verre de Porto blanc ; 1 verre de crème fraîche ; 25g de beurre ; 2 jaunes d’œufs ; sel, poivre.

*Coupez le poulet en morceaux, mettez la moitié du beurre dans une sauteuse quand il est chaud ajoutez le poulet et le reste du beurre. Salez, poivrez et laissez cuire très doucement pendant une heure, à couvert.

*Mettez les morceaux de poulet sur un plat et tenez-le au chaud.

*Déglacez la sauteuse avec le Porto et laissez réduire de moitié. Délayez les jaunes d’œufs et la crème, ajoutez-les à la sauce en remuant constamment, il faut que la sauce épaississe sans bouillir.

*Versez la sauce au Porto sur le poulet et servez immédiatement.

Le saviez-vous ? Les secrets de Grand-Mère

Très énergétique, le miel est cependant moins calorique que le sucre blanc car il contient autour de 20% d’eau. Chaque sorte de miel a des vertus différentes que nos grands-mères connaissaient bien. Elles donnaient du miel d’acacia qui est très léger, aux nourrissons (à partir de trois semaines) en cas de paresse intestinale. Pour s’endormir facilement, elles préconisaient un verre de lait tiède aromatisé d’une cuillerée à café de miel d’oranger. Pour adoucir la gorge les vertus anti-inflammatoires du miel de lavande sont souveraines.

Miel

Origine de l’expression : Se mettre martel en tête

Dans cette expression qui signifie se faire du souci, se laisser obséder par une inquiétude,

le mot « martel » est une ancienne forme de marteau,
Dès le 16ème siècle, "avoir martel", c'était "avoir du souci" ; "marteler le cerveau de quelqu'un", c'était "le peiner, le tourmenter".
C'est à partir du 18ème siècle que l'expression prend la forme d'aujourd'hui.
C'est une métaphore aisément compréhensible qui compare les préoccupations permanentes à des coups de marteau qui résonnent dans la tête.

Jeu : Casse tête

Un petit lapin noir, féru de mathématiques, explique à son ami, un petit lapin fauve : « J’ai autant de frères noirs que de frères blancs et chacun de mes frères blancs a moitié moins de frères blancs que de frères noirs ».

Combien y a-t-il de lapins au total ? Combien de blancs et combien de noirs ?

Solution du jeu de la semaine dernière :

LOSANGE = SON + GALE

LIMANDE = LIN + DAME

FABRIQUE = QUAI + BREF

MIGNARDISE = GRIS + DEMAIN

ORANGERIE = NOIRE + GARE

Les délices du terroir : Le cabécou, aussi appelé suivant les régions, cabicou, chabicou, chabisson, provient du Béarn, du Périgord, du Poitou, du Quercy ou du Rouergue, a pour origine en langue d’oc, « petite chèvre ». Ces délicieux fromages ronds, pesant entre 30 et 40 g, plus ou moins secs et durs, sont fabriqués avec du lait de chèvre ou de brebis. Ils se consomment de la fin de l’automne au printemps.

Le chèvre est l’ancêtre de tous les fromages. 7000 ans avant Jésus Christ dans les pays du bassin Méditerranéen, les chèvres fournissaient de la viande et du lait sources de protéines.

Cabecou

Bons mots et phrases assassines : « Moi je fais deux régimes en même temps parce qu'avec un seul, je n'avais pas assez à manger. » (Coluche)