Rares ont été les jours sans essuyer une averse de pluie ! Heureusement, ces averses survenaient la plupart du temps en fin d’après midi, juste après notre arrivée au bivouac, ou dans la nuit.
Des pluies parfois violentes qui nous obligeaient à nous réfugier sous la tente, et nous amenaient à surveiller avec une certaine angoisse les petites rigoles qui pointaient leur nez sur le tapis de sol.
Nous n’avons connu qu’une seule journée de marche avec de la pluie quasi tout le temps. Une petite pluie fine et chaude. Si elle a fini par bien nous mouiller, il a suffi que le soleil ressorte en fin d’après midi pour nous sécher en deux temps trois mouvements !
La pluie ! Beaucoup de choses à en dire….
Une averse de pluie
Et la vie continue

Les enfants poursuivent leurs jeux dans la cour de l’école
Les femmes resserrent leur châle sur la tête et les épaules
Les parapluies s’ouvrent
A peine si les pieds nus dans les sandales évitent les flaques de pluie




Retour du soleil
Les parapluies se ferment
Les vêtements sont étalés par terre pour sécher
On en profite pour laver des affaires

La vie des népalais alterne entre pluie et soleil avec une parfaite indifférence

Une averse de pluie
Et c’est la catastrophe….
Plaintes, ras le bol, soupirs
Ce n’était pas écrit dans la fiche technique du voyage
C’est la fin du monde pour les trekkeurs

Retour du soleil
Et retour du moral
On en profite pour laver des affaires
Qui mettront 4 jours à sécher entre les averses
Et la question rituelle du matin
« Est ce qu’il fait beau ? »

Les trekkeurs n’aiment pas la pluie !

NB : La végétation ne serait pas aussi luxuriante, les népalais ne se baladeraient pas en prenant systématiquement avec eux un parapluie S’IL N’ETAIT PAS NORMAL QU’IL PLEUVE dans la région !