Le dicton du jour : « Une étincelle peut engendrer un grand feu. »

Le prénom de la semaine : ANGELE

Prénom d’origine grecque (Angela) qui signifie « messagère ». Ce prénom désigne plusieurs saintes chrétiennes. Celle honorée le 27 janvier est une italienne née entre 1474 et 1478, elle est la fondatrice de l’ordre des Ursulines.

Ce prénom était en vogue autour des années 1900 où il fut donné à 1 fille sur 120. Il connaît aujourd’hui un regain de succès.

Le 27 janvier est aussi La journée de la mémoire de l'holocauste et de la prévention des crimes contre l'humanité.

Ce jour-là : Que de bulles !

Tout avait commencé en 1972 avec une exposition intitulée « Dix millions d’images » Devant le succès remporté, la municipalité décide la création d’un Salon. Le 25 janvier 1974 a lieu la première édition du  Festival International de la Bande Dessinée. Hugo Pratt (le « père » de Corto Maltese) signe l’affiche.

Depuis cette date, le succès  ne s’est jamais  démenti  et le 9ème art compte parmi les formes d’expressions les plus vivantes de notre époque.

Trucs et astuces : Vos ciseaux coupent mal ? Prenez une feuille de papier d’aluminium et pliez-la en quatre. Coupez-la pendant une bonne minute avec les ciseaux, qui retrouveront immédiatement leur tranchant !

J’ai testé pour vous(recette de cuisine) : Petits pots de crème au citron.

Pour 4 personnes, il vous faut : 4 œufs ; 200 g de sucre ; 15 cl de jus de citron ; 12,5 cl de crème liquide ; un morceau d’écorce d’orange confite.

>Préchauffez le four à th. 5 (150°C) et installez-y un plat à demi rempli d’eau pour avoir un bain-marie prêt.

>Cassez les œufs dans un saladier, ajoutez le sucre et mélangez au fouet à main, sans trop faire mousser. Lorsque le mélange est homogène, répartissez-le dans des ramequins ou des tasses en porcelaine.

>Posez les ramequins dans le bain-marie et comptez 15 à 20 mn de cuisson. La crème doit être prise, mais rester très souple. Sortez les ramequins du bain–marie et laissez refroidir.

>Servez les crèmes à température ambiante, ou fraîches après les avoir placées quelques heures au réfrigérateur. Elles peuvent être préparées la veille. Au dernier moment, décorez les petits pots de crème avec de fines lamelles d’écorce d’orange confite.

Le saviez-vous ? Le houx est une plante dioïque, c'est-à-dire qu’il existe des pieds femelles et des pieds mâles. Pour obtenir de belles baies en hiver, il faut impérativement planter des pieds femelles et, non loin d’eux, un pied mâle. Selon la légende c’est l’arbuste qui abrita la Sainte Famille lors de sa fuite en Egypte pour échapper au roi Hérode qui avait ordonné la mise à mort de tous les nouveau-nés. Marie promit que le houx resterait toujours vert.

 Houx 3

Origine de l’expression : « Damer le pion »

Cette locution est inspirée d’une des règles du jeu de dames, laquelle veut qu’un pion qui arrive à la huitième case se transforme en dame, pièce qui  a toute latitude pour se déplacer et devenir un artisan de la victoire. En langage courant cela signifie acquérir un avantage décisif sur son adversaire, au point de lui ravir une victoire que tout laissait prévoir. En d’autres termes c’est renverser une situation.

Jeu : Quels insectes se cachent dans le titre de ce roman écrit en 1954, dont l’action se situe durant la seconde Guerre  mondiale ? Quel en est l’auteur ?

 Un avion s’écrase sur une île du Pacifique. Il transportait des collégiens britanniques. Pas un seul adulte n’a survécu. Rescapés de ce désastre, les enfants décident de s’organiser et d’abord d’élire un chef. Mais, petit à petit les tensions naissent et les jeux de pouvoir se mettent en place « La marée montante ne laissait plus qu'une mince bande de sable dur entre le bord des vagues et le sol friable et blanc, proche du plateau couvert de palmiers. Ralph choisit ce sentier de sable ferme parce qu'il voulait réfléchir sans faire attention à ses pas. C'est alors que, marchant au bord de l'eau, il eut une révélation soudaine. Il comprit tout à coup le caractère fastidieux de la vie où tout sentier représente l'imprévu et dont une part importante se passe à surveiller ses pas… ».

Roman sombre et pessimiste qui montre que la civilisation n’est qu’un vernis qui ne tient pas à grand-chose : dès que les humains sont livrés à eux-mêmes, leur liberté prend le visage de la sauvagerie, de la superstition et de la violence.

L’auteur est né en 1911 en Cornouailles.   Engagé dans la Navy en 1940, il participera au débarquement de Normandie. Le succès du roman, objet du jeu de cette semaine, lui permettra de se consacrer entièrement à l’écriture. Il recevra le Prix Nobel de littérature en 1983.

Solution du jeu  de la semaine dernière : Bravo à Cassy qui a trouvé la gentiane. Il s’agissait en effet du roman « La colline aux gentianes » d’Elizabeth Goudge

Animaux et êtres fantastiques du folklore : Le CULARD

Le culard était bien connu autrefois dans toute la province champenoise. C’était un lutin qui habitait près des eaux stagnantes. Mais, contrairement à ses nombreux congénères, il était toujours malfaisant. Il ne songeait qu’à s’attaquer, de nuit, aux passants pour les entraîner au fond de l’eau. Ce fut pendant des siècles l’un des nains les plus maléfiques que l’on ait connu en France. 

 

2010 Le Canon (11)

 

Si je dors dans la barque lisse

Qui fait office

De berceau

C’est pour être la reine des eaux

Pour que la flûte du crapaud

M’accompagne et me soit propice…

(Catherine Paysan)