Nous voici redescendu sur la terrasse principale, prenons l’escalier qui se trouve dans 100_1163ce bâtiment.

J’en profite pour vous faire un peu d’historique. En 1941, sur ordre de Pétain, des personnalités de la IIIème république y sont emprisonnés.

Ces prisonniers politiques célèbre ne sont autres que

- Léon Blum(chef du gouvernement en 37/37, 38 et 46)

- le Général Maurice Gamelin (commandant de l’armée française en 40)

- Edouard Daladier (ministre de la défense en 40)

- Paul Reynaud (président du conseil et ministre des affaires étrangères en 40)

- Georges Mandel (ministre de l’intérieur en 40)

Condamnés pour avoir déclaré la guerre à l’Allemagne, ils vont séjourner au fort entre 1941 et 1943. Certains y resteront quelques mois, d’autres 2 ans. Ils seront ensuite envoyés en Allemagne.

Petite anecdote: Lorsque la presse annonce l’emprisonnement au Portalet, la presse qui n’a jamais entendu parlé  de cette prison, se précipite dans la vallée d’Ossau pour faire déccouvrir à ses lecteurs l’endroit. On peut alors lire dans les journaux que le fort en surnommé l’enfer (pourtant les conditions des prisonniers politiques sont privilégiées, nous le constaterons dans la suite de la visite). Il est écrit aussi qu’on entre dans chaque village de la vallée d’Asp comme dans une prison, tant cette vallée est sombre et triste. Il faut venir en vallée d’Asp pour constater à quel point le parisianisme est ridicule, et les propos de l’époque foutaises.

Mais revenons à la véritable histoire:

Le maréchal Philippe Pétain sera à son tour emprisonné dans le fort du Portalet durant 3 mois, au lendemain de son procès (août 1945)100_1153

Allons  sur la terrasse inférieure, celle-là même qui servit de promenade quotidienne aux prisonniers politiques. il y a d’ailleurs une photo célèbre de Pétain sur cette même terrasse, accompagné d’un geôlier.

 

Visitons les pièces qui donnent sur cette terrasse

100_1217

Dans la pièce principale se trouve la pompe à eau100_1207pompe à eau niveau -1100_1134L’eau était pompé depuis le Gave par un système de tuyaux qui montaient jusqu’au fort .

On aperçoit sur la photo suivante,  sous les arbres, contre le rocher, une maisonnette dans laquelle on avait construit le système hydraulique; Il amenait l’eau au fort et permettait aussi de chauffer les bâtiments.

 

Se trouve aussi dans cette pièce un évier 100_1209 Une partie du bâtiment est composé de grands dortoirs contigus

       100_1210100_1208 

L’autre partie possède un long couloir qui dessert plusieurs pièces, IMG_3050 Dont l’une nommée atelier Niveau -2  A l’autre bout du bâtiment se trouve un four à pain, immense four à pain niveau -1Approchons-nous du foyer IMG_3054L’intérieur du foyer interieur four  De chaque côté du four, un passage four1 niveau -1 Poussons la grille et pénétrons à l’intérieur, il y a juste le passage pour une personne. Ce passage fait le tour du four, d’un côté la roche, de l’autre le mur du four lui-même. Au dessus de nous la roche. Le toit du four est fait de tuiles. Vous distinguez sur la photo suivante, au dessus des tuiles qui forment le toit du four, le mur qui l’entoure et nous entoure. C’est très impressionnant. Nous pouvons ainsi faire le tour du four. Un peu compliqué a expliquer mais génial à voir. four2 niveau -1Sortons à nouveau sur la terrasse, vous voyez sur la photo suivante, une sorte de tuyau de poêle, sur le bâtiment du fond

Niveau -1 terrasse         100_1224

C’est la cuisine 100_1219

    Entrons 100_1220cuisin1 niveau -1    IMG_3044

ici, on devait pouvoir confectionner des repas pour 4000 hommes, n’oublions pas!Cuisin niveau -1

Quittons cette pièce pour descendre un étage en dessous. Au demi étage, les toilettes 100_1225Voici la partie inférieure du fort

100_1226    100_1227

elle se trouve sous la terrasse inférieure. Les couloirs sont éclairés par les puits de lumière

 100_1215   100_1235

Et de grandes fenêtres donnant sur le Gave 100_1234 Sur ce niveau là se trouve, les chambrées

    100_1211    100_1233

Le niveau juste en dessous est celui des cellules. Il y en a 5, identiques

100_1228        100_1231

Intérieur de la cellule numéro 8100_1232Les prisonniers y étaient, contrairement à ce qui a été dit, très bien traités. Ils avaient fait installer des poêles ou des cheminées dans leurs chambres, en témoigne ce foyer 100_1230Ils avaient chacun un lit, un bureau, une grande fenêtre donnant sur le Gave. ils aveint des livres à profusion, certains ayant fait transporter leur bibliothèque de Paris. dans le couloir, en face des chambres, de grands placards leur permettaient de ranger leurs affaires.   Les familles étaient logées à Bielle, dans un auberge et elles pouvaient leur rendre visite quand elles le souhaitaient. Les prisonniers avaient droit à une promenade quotidienne sur la terrasse inférieure. ils avaient alors tout le loisir de méditer en admirant les vautours cendrés qui nichaient sur le rocher leur faisant face.

De retour en cellule, ils lisaient ou écrivaient, ou tout simplement s’inspiraient du carré de ciel qu’ils voyaient de leur fenêtre.100_1229Sous leurs pieds, à même le rocher, les cachots où on enfermait les prisonniers bien moins célèbres. Cette partie là ne sera visitable qu’en 2013. Mais vous pouvez en avoir un aperçu, ainsi que du fort entier dans la visite virtuelle qui se trouve ICI .

Si le sujet vous a intéressé, j’ai mis d’autres photos sur mon blog, visible ici.

J’espère vous avoir donner envie de découvrir ce fort, lors d’un de vos passages dans ces Pyrénées que j’aime tant.