Le dicton du jour : Jamais renard fainéant n’a eu la gueule pleine de plumes
Le saint de la semaine : Un saint incontournable pour cette semaine : DOMINIQUE (fêté le 8 août) natif de Calahorra en Espagne et fondateur de l'ordre des Dominicains au treizième siècle.
Il existe aussi UNE Sainte Dominique, vierge et martyre au quatrième siècle dans la région de Naples, mais elle a été honorée le 6 juillet.
Ce jour-là : le 9 août 1173 Lancement du chantier de la fameuse Tour, place des Miracles, à Pise en Toscane, les travaux vont durer presque deux siècles ! Un affaissement de terrain pendant la construction est à l'origine de l'inclinaison de la tour, en faisant par la même occasion sa renommée. Entièrement en marbre, la tour de Pise compte 293 marches, 7 cloches et s'élève à 58 mètres de haut. Des travaux ont été réalisés et d’autres sont en cours pour éviter son effondrement.
Trucs et astuces : Pour récupérer une salade flétrie.
Votre salade fait grise mine ? Plongez-là une minute dans de l’eau bien chaude, puis laissez-là tremper quelques minutes dans de l’eau très froide. Le choc thermique lui redonnera un bel aspect. Ce conseil vaut également pour le persil.
J’ai testé pour vous (recette de cuisine) : Haricots verts à la Bordelaise
Pour 6 personnes : 1,5kg de haricots verts ; 2 œufs (dont on n’utilisera que les jaunes) ; 1 cuillère à soupe de farine ; 3c. à soupe de vinaigre de vin de Bordeaux ; 2 c. à soupe de crème épaisse ; ½ gousse d’ail ; quelques brins de persil ; 30 g de beurre ; sel, poivre.
>Equeutez, lavez, égouttez les haricots verts. Plongez-les pour 25 mn dans 2 l d’eau bouillante salée.
>Egouttez les haricots verts et conservez 15 cl d’eau de cuisson.
>Faire revenir quelques minutes les haricots verts dans une poêle avec le beurre en remuant doucement ;
>Saupoudrez avec la farine, le persil et l’ail finement haché. Mélangez et mouillez avec l’eau de cuisson.
>Dans un bol, mélangez les jaunes d’œufs, le vinaigre et la crème. Versez sur les haricots et laissez chauffer SANS BOUILLIR 4 à 5 mn.
>Servez très chaud et régalez-vous !
Le saviez-vous ? Le hérisson pèse 400 g. au réveil printanier et 1,2 kg à l’automne (surtout s’il est, comme celui de la photo, amateur de croquettes pour chat) Cette prise de poids lui permettra de passer l’hiver sans souci.

Origine de l’expression : « clouer le bec »
L’expression « clouer le bec » qui signifie réduire une personne au silence est une de ces locutions familières où le bec désigne la bouche comme dans "prise de bec », « claquer du bec » ou encore se défendre « bec et ongles ». Le verbe « clouer » n’a rien à voir avec le fait d’enfoncer un clou : il s’agit d’une déformation du verbe « clore", qui donna « cloer » puis « clouer ».
Jeu : Quel animal se cache dans le titre de cette nouvelle et quel en est l’auteur ?
L’histoire : l’hiver dans une station balnéaire, sur la mer Noire. Un officier, père de famille, s’ennuie : « il vit une jeune fille passer le long du quai, une blonde de taille moyenne avec un béret ; un loulou courait après elle… » Ce pourrait être le début d’une simple aventure, ce sera celui d’une longue histoire d’amour qui nous est contée dans cette nouvelle.
L’auteur : médecin, grand humaniste, cet écrivain russe est surtout célèbre par son théâtre, toujours joué aujourd’hui.
Animaux et êtres fantastiques du folklore : la galipote
La galipote (ou ganipote) est un être qui revêt bien des formes. Selon les lieux et les cas, on pense qu’il s’agit d’un homme, voire d’une jeune fille, ayant pris la forme d’un animal, chèvre, chat, corbeau ou poule. La galipote ne sort qu’à la tombée de la nuit, égare les voyageurs ou saute brusquement sur leur dos. Elle s’attaque aussi aux chiens et a effrayé pendant des siècles une bonne partie du Sud-Ouest de la France. 
Haïku d’été :
Quand les pivoines fleurissent
il semble qu’il n’est plus
d’autres fleurs autour d’elles (Kiichi)