Portrait                                                            source wikipedia

Connaissez-vous Luigi Lucheni ? Si non, lisez cet article, vous en saurez plus, et peut-être que certains d'entre vous seront surpris.

Cet anarchiste naît à Paris le 22 avril 1873 et se suicide en prison le 19 octobre 1910 à Genève où il fut condamné à perpétuité pour meurtre. « Longue vie à l'anarchie et à mort l'aristocratie », C'est ainsi que Luigi Luccheni réagit au verdict de la sentence.

Sa mère, d'origine italienne, avait 18 ans lors de la naissance et avait honte de la grossesse. Raison pour laquelle il passe une enfance difficile, notamment dans un orphelinat. Valet de chambre, puis transportant des traverses pour les chemins de fer italiens, c'est ainsi que depuis l'age de 10 ans il doit péniblement gagner de quoi subsister jusqu’à qu’il rentre dans l'armée italienne. Trois années, pour lui, passées à l'abri de la misère, car il reçoit à manger et des habits. Puis il vient émigrer en Suisse. Il développe alors une culture anarchique, opposée à toutes les aristocraties et monarchies. Son but est d’assassiner un personnage célèbre et riche, afin de choquer la société. Il se prépare alors à commettre son méfait auprès du prince Henri Philippe Marie d'Orléans, Comte de Paris, qui doit venir à Genève. Toutefois, l'objectif échoue, car le prince renonce à son séjour.

C'est alors que Luigi Lucheni a vent d'une rumeur par la presse locale: une grande dame de la monarchie, logeant actuellement au-dessus de Territet près de Montreux pour se soigner, est en visite le 9 septembre chez la baronne de Rotschild, à Genève. Le lendemain, le samedi 10 septembre 1898, après avoir visité le matin quelques magasins, cette haute personnalité, qui se cache sous un faut nom, ressort vers 13 heures 30, de l'hôtel Beau-Rivage, en bordure du quai du Mont-Blanc, pour reprendre le bateau qui va la ramener à Territet. Elle est accompagnée de sa dame de compagnie. Sur le quai, Luigi Lucheni l'attend et c'est là qu'il va lui enfoncer une lime allongée et triangulaire au cœur.

Le meurtre                                                            source wikipedia

La victime trébuche, se relève, soutenue par sa dame de compagnie, réussit à gagner l'embarcadère, où l'attend le vapeur SS Genève.

le Genève avant 1905                                         Le vapeur SS GENÈVE à cette époque (document personnel)

A peine l'ancre levée qu'elle s’évanouit, son état semble alarmant. Aussitôt le SS Genève regagne la rade, la monarque est débarquée pour être reconduite à l'hôtel Beau-Rivage où elle rend son dernier soupir à 14 heures 50. Entre temps, Luigi Lucheni, après que des passants le poursuivent, est arrêté. Pendant l’interrogatoire il clamera « un Lucheni tue une impératrice, jamais une blanchisseuse».

L'hôtel Beau-Rivage                                       L’hôtel Beau-Rivage aujourd’hui

C'est ainsi que meurt Élisabeth de Wittelsbach, épouse de François-Joseph I de Habsbourg, impératrice d'Autriche et reine de Hongrie, surnommée Sissi, dont Romy Schneider a porté son célèbre rôle à l'écran.

Le quai du Mont-Blanc
Le quai du Mont-Blanc dans la rade de Genève avec une plaque souvenir

Le SS Genève aujourd'hui
                              












Le vapeur SS GENÈVE aujourd'hui hors service dans la rade géré par une association à but social.

 

 Un lien pour plus de détails sur cet évènement historique, «L'acte d'accusation».



La statue
Une statue du souvenir érigée en 1998 pour marquer le centenaire de l’évènement