Info  rapportée par la journaliste Anne Fulda dans « Le Figaro » du 11 avril 2O1O :

Le président de la compagnie italienne Generali Antoine Bernheim, âgé de 85 ans doit quitter son poste à la fin du mois.

Logique ? Oui et non, car l’homme en pleine possession de ses moyens est chassé par une armée de jeunes freluquets qui ne possèdent ni son expérience ni son charisme.

De même Christina Alonso, la quarantaine séduisante, créatrice de «  Elle » à Paris a été remerciée sans ménagement parce que jugée trop vieille.

Incrédulité, humiliation puis dépression.

Avant d’écrire un livre «  Alice au pays des trop vieilles » où elle raconte sa longue descente aux enfers sur un ton drôle, doux-amer.

«  Il ne faut pas que tu le prennes mal, tu n’y es pour rien…Nous avons décidé d’embaucher une fille plus jeune… »

J’ai aimé lire cet article sur ces résistants au jeunisme ambiant.

Et je me dis que si on suit cette ligne de conduite, la logique voudrait qu’on «  déboulonne » pas mal de personnes : Le Pape, les Cardinaux, les Sénateurs, les Académiciens, les vieux acteurs ( Du balai ! Arditi, De Niro,  et autres Michel Bouquet !) – pour les vieilles actrices c’est déjà fait, on les vire à temps, sauf la sublime Danielle Darrieux et l’excellentissime Emma Thomson- et exit la Reine d’Angleterre ( et son fils aussi !), le Roi des Belges ( et son fils itou !), qu’on leur coupe la tête, un point c’est tout !

Et je voudrais que l’on m’explique pourquoi on n’a pas auparavant «  viré » Churchill, Eisenhower, De Gaulle ( on est même allé le rechercher, lui !), Mitterrand et Nelson Mandela.

A la place de Gandhi, le vainqueur de «  La Ferme célébrités »…Olé !

Paris Hilton jouerait «  Andromaque » et le fils Sarko jouerait «  Néron ».

Oui, mais … Qui va payer tous ces retraités ????

Amanda