Il est des lieux étranges qui étonnent. L’espace est noir. Sur le mur, des peurs mises bout à bout. A peu près trente mètres de peurs qui, sur une ligne, en petits caractères, encerclent le passant.

Peur de mourir…, peur de l’eau…, peur de l’amour, peur de vieillir, peur de…
Un texte sans grande poésie. Un peu lancinant. Voire fastidieux.

L’une parle, l’autre pas. La troisième interpelle brutalement. Surprise de retrouver posé là, un écho de soi-même. Mystère des angoisses qui surgissent au détour d’une chambre noire. Enfin presque. Mes peurs, du moins quelques-unes, sont inscrites là, et me sont renvoyées.

Et puis ces trois lampes suspendues au plafond, ampoules nues et dérisoires qui éclairent curieusement cet espace sombre. Une lumière, trois sources, donc un mystère.

Je m’assieds et je regarde. J’aime les mystères. J’essaie de comprendre. En fait, il n’y a rien à comprendre. Par essence, un mystère ne se perce pas par la raison, mais bien plus par la béance qu’il creuse.

Je pourrais passer mon chemin et dire, tout cela n’a pas de sens. Mais non, je reste assis, seul. Et puis, petit à petit, se découvre une atmosphère, paisible, un peu comme au bord d’un feu de camp. Les trois focales appellent le regard, l’une après l’autre. La plus loin, la plus près, la plus haute, la plus basse.

Je me relève et me déplace pour goûter les alignements. Les triangles, les droites, les volumes se mettent à danser au gré de mes mouvements. Se mouvoir, oser le déplacement. L’espace tout d’un coup prends corps, en douceur. Les ombres projetées s’animent, surprenantes. Disparues les peurs, restent les jeux d’ombres et de lumières. Et l’envie de capturer quelque chose d’un étonnement.

Se rasseoir, et tout d’un coup, là, voir l’avion en bout de piste virer doucement dans la nuit et se murmurer cette phrase de Didier Daurat cueillie chez St Ex : « Chaque matin est un matin de l’aéropostale. »

Et sourire intérieurement des peurs emmurées qui s’estompent, au loin, dans la lumière d’une certitude.

 

mariage 029

 

(au Musée d’Art Moderne de Strasbourg, une œuvre de …?)