Si tu veux que je te kiffe grave en 2010, cher écrivant Kaléïdoplumien, adopte le dernier vocabulaire à la mode.

Ne dit plus : « c'est marrant », mais : "c'est total lol" - attention, on n'utilise plus "lol" par écrit, mais c'est maintenant à placer dans la conversation.

Ne dit plus : "je l'ai facebooké(e)" (c'est devenu totalement ringard depuis le 31 décembre - Facebook c'est has-been). Mais : "je l'ai twitté(e)". Attention, l'expression pourrait devenir obsolète dans le troisième trimestre 2010, au profit d'un nouveau machin du même genre qui pourrait sortir d'ici là.

Ne dit plus : « je me suis fait avoir », mais : "je me suis fait madoffé". Il semble que l'expression pourrait tenir toute l'année, à moins que Madoff ne soit remplacé par un nouvel arnaqueur.

Ne dit plus : « c'est trop ! » Mais : « c'est juste beau ! ». Attention, c'est ce qu'on appelle « un faux ami », car la nouvelle expression veut dire : « c'est trop beau ! ». En effet, désormais, le super-superlatif doit s'agrémenter d'un zeste de bémol.

Ne dit plus : « tu me téléphones ! » Mais : « tu me 06 ! ». Attention, si tu fais partie de ces nazes qui n'ont pas de téléphones portables, évite l'expression, tu passerais vraiment pour un con !

Ne dit plus : « c'est vrai, t'as raison ! » Mais : « j'avouuuuuuuuuuuuuuuuue ! » En faisant très attention à bien prolonger le "ouuuuuuuuu" exemple :
Lui/Elle : - tu me 06 jamais, alors que je t'ai twitté bien des fois. J'ai l'impression que tu me madoffes.
Toi : - j'avouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuee !! Mais c'est parce que je suis en mode paresse.

Explication complémentaire : « être en mode... » s'utilise pour définir un état général du moment. Ça vient de en mode "on" ou en mode "off" des appareils électriques.
Exemple encore : « cette chronique est vraiment en mode déconne ! »

Ne me remercie pas,
tout ça c'est juste pour rendre service...

(inspiré d'un article du Monde sur les expressions à la mode...)